Connexion Espace candidat(e)

J'ai déjà un espace candidat(e)

 
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’authentification et d’ajout de favoris. En savoir plus
Moteur de recherche d'offres d'emploi GROUPE PSA

Vous êtes ici :  Accueil  ›  Liste des offres  ›  Détail de l'offre

Etude numérique et expérimentale du séchage des noyaux d'une fonderie automobile H/F


Détail de l'offre

Informations générales

Entité de rattachement

Rejoindre le Groupe PSA, c'est intégrer une entreprise automobile française d'envergure mondiale, forte d'un héritage industriel de plus de 200 ans, qui contribue à écrire l'histoire du monde automobile. Mû par la recherche permanente de l'innovation et de l'excellence, le Groupe offre un cadre de travail à la fois stimulant et enrichissant. Pionnier et leader des technologies propres et de la mobilité durable, le Groupe PSA entend rester à la pointe des grandes tendances qui font bouger le monde. Grâce à un formidable esprit d'équipe et à une stratégie clairement définie, le Groupe fait preuve d'exigence, d'audace et d'agilité, prenant acte des changements clés pour l'automobile de demain.
Pour réussir ces transformations, l'entreprise a besoin de tous les talents, n'hésitez plus, rejoignez-nous !
  

Référence

2019-3956  

Description du poste

Filière/Métier

Recherche & Développement - Autre

Intitulé du poste

Etude numérique et expérimentale du séchage des noyaux d'une fonderie automobile H/F

Contrat

Doctorat CIFRE

Description de la mission

Le noyautage (c'est-à-dire la fabrication de « noyaux ») est une étape centrale puisqu'elle permet le moulage des culasses qui doivent respecter les caractéristiques géométriques imposées par le cahier des charges du client. Le procédé de noyautage conventionnel à recours à des matériaux qui rejettent des Composants Organiques Volatiles (COV), gaz très nocifs pour l'environnement et la santé. Le nouveau procédé de noyautage inorganique vise à supprimer totalement les COV en utilisant de nouveau adjuvants dits « inorganiques ». Cette nouvelle approche modifiant d'une manière importante le temps de séchage des noyaux indispensable pour la bonne tenue mécanique et physique de ceux-ci, l'objectif global est de réduire ce temps de séchage en modifiant le processus de fabrication des noyaux afin de rendre économiquement rentable ce nouveau procédé de fabrication.
Les campagnes expérimentales ont montré que la maitrise du temps de séchage est un processus complexe.
Le sujet consiste en la mise au point d'un outil prédictif permettant de maitriser le temps de séchage ce qui nécessite une compréhension fine des mécanismes physiques, l'élaboration d'une modélisation des phénomènes avec la caractérisation quantitative des différents paramètres physiques intervenant dans le processus.
La thèse est composée de trois étapes principales:
- Caractérisation expérimentale des phénomènes de sorption et de désorption,
- Amélioration du modèle numérique 3D,
- Simulation du séchage sur des géométries complexes.

Le travail effectué pendant la thèse sur ces trois grandes parties permettra de construire une méthodologie d'analyse du phénomène de séchage des noyaux, réaliser un modèle prédictif tridimensionnel performant validé par des expériences, et proposer des modifications du process de séchage pour diminuer le temps de séchage dans le process inorganique tout en optimisant la qualité de fabrication des noyaux.

Profil

- Sens du terrain,
- Travail en équipe et Qualité relationnelle,
- Pragmatisme pour une application industrielle,
- Curiosité & initiative,
- Esprit structuré.

Compétences Techniques :
- Modélisation, simulation numérique (expérience sur logiciel de type CFD de préférence) et programmation,
- Energétique,
- Génie des procédés,
- Un goût pour la mesure expérimentale est attendu.

Durée du contrat

36 mois

Localisation du poste

Pays

Europe, France

Ville

Charleville

Critères candidat

Niveau de diplôme préparé

Bac+8

Langues

Anglais (C1 - Courant (3,5 - 4,4 Bright))